Épidémies et famines en France du XVII ème siècle

dimanche 17 mars 2013
par  Michel LEFORT

1601

 

Épidémie de peste

1602

Le mois de février 1603 a été rude, le Rhône gèla. 1603 - " En 1603, au mois de janvier et février, la Garonne fut glacée et plusieurs vaisseaux qui n’avaient pas pris assez de précautions furent enfoncez.

Épidémie de peste

1603

 

Épidémie de peste

1604

Été particulièrement dur avec la canicule.

Épidémie de peste

1605

Été particulièrement dur avec la canicule.

Épidémie de peste
Mesures de prévention de la peste à Rennes, concernant principalement les immondices de la ville, et les mendiants.

1606

 

Épidémie de peste noire

1607

1607-1608 hiver glacial, Appelé longtemps le grand hiver

Épidémie de peste

1608

10/01/1608, le vin gela dans le calice à l’église Saint André des arts de Paris
22/12/1608 : en Beauce, la neige a recouvert le sol et aurait tenu jusqu’aux derniers jours de mars.

Épidémie de peste

1609-1611

 

Épidémie de peste

1612

Été particulièrement dur avec la canicule.

Épidémie de peste

1613

 

Épidémie de peste

1614

Cet hiver fut doux en Belgique

Épidémie de peste

1615

Été caniculaire.
Hiver 1615-1616 glacial

Épidémie de peste

1616

En cet hiver, l’intensité du froid fut telle qu’à Paris, la Seine fut gelée du 1 au 30/01/1616
25/07/1616 : le Furan a débordé, tous les moulins sont emportés entre Saint Etienne et La Fouillouse.

Épidémie de peste

1617

 

 

1618

Cet hiver fut doux en Belgique

 

1619

Été particulièrement dur avec la canicule.

 

1620

Hiver 1620-1621 glacial et très long
Gelées particulièrement rudes de fin de janvier à la fin février

 

1621

En ce dernier mois d’hiver, la mer fut pris par les glaces à Dunkerque. Le port de Calais fut gelé, de même que l’Escaut. Le froid fut également très vifs en Provence

Famine

1622

Cet hiver fut rude et long en Belgique.
Été particulièrement dur avec la canicule.

 

1623

Été particulièrement dur avec la canicule.

 

1624

1623 - 1624 : Cet hiver a été vigoureux

Dispositions précises pour empêcher I’entrée à Rennes d’habitants des paroisses affligées par la peste.
1624 : Épidémies de peste autour de Morlaix

1625

 

Prohibition en particulier „ l’intention des habitants de Morlaix et de Saint Malo, du commerce de marchandises provenant de Londres, en raison de la peste.

1626-1627

 

Épidémie de peste dans tout le royaume ;
le sud est particulièrement touché

1628

Été particulièrement dur avec la canicule ;
Hiver 1628-1629 glacial et très rude
25/11/1628 : Le débordement du Furan a entraîné la destruction de plusieurs ponts, la Loire a causé de gros dégâts dans la plaine du Forez.

 

1629

Cette année il neigea beaucoup en France "Grandes neiges" Mars à mai 1629 les Vignes sont gelées.

Épidémie de peste dans tout le royaume
le sud est particulièrement touché

1630

1630-1631 : Hiver très froid "Grande froidure"
Année stérile en tous grains, mai pluvieux et beaucoup d’herbes dans les blés.

Épidémie de peste dans tout le royaume
le sud est particulièrement touché
Interdiction de nombreuses foires.

1631-1632

 

Épidémie de peste dans tout le royaume
le sud est particulièrement touché

1633-1634

 

 

1635

Du 13 au 21/02/1635 il y a eu une inondation à Amiens. Les prairies au allant tour de la ville furent inondées jusqu’à 90 cm d’eau.

 

1636-1637

Été particulièrement dur avec la canicule

Épidémie de peste en Champagne, Lorraine et en Alsace.

1638

Froid et neige en fin d’année.

 

1639

Cette année l’été fut certainement très chaud en France "En la dite année 1639, le temps était si fort et si chaud que les raisins se brûlèrent par les vignes."
22 avril - Gelées extraordinaires.

 

1640

Printemps, été et automne pluvieux
1640-1641 hiver glacial
Dans le Massif Central, l’hiver se prolongea du début d’octobre jusqu’au mois de mai 1641.

 

1641

 

 

1642

Beaucoup d’herbes dans les blés, gelée des vignes en mai.

 

1643

1642-1643 Hiver doux en France

 

1644

1643-1644 : hiver froid en Belgique

Épidémie de peste

1645

1645-1646 été particulièrement dur avec la canicule

Épidémie de peste

1646

"Cette année 1646 fit de grandes chaleurs jusqu’à sécher les fontaines"

Épidémie de peste

 

1647

le 21/02/1647 il y a eu une tempête de forte intensté : "Le 21 de février 1647, il fit un grand et si gros vent, qu’il rompit et dérassina grande quantité et grand nombre d’arbres et maisons et fit tomber grande quantité de chênes par tout le pays

Épidémie de peste

1648

 

Famines et épidémies en Ile-de-France, en Berry, dans le Massif Central et le Nord-Est.

1649

En février 1649 la Seine déborda de 7,66 mètres

Famines et épidémies en Ile-de-France, en Berry, dans le Massif Central et le Nord-Est.

1650

 

Famines et épidémies en Ile-de-France, en Berry, dans le Massif Central et le Nord-Est.

1651

En janvier 1651 la Seine déborda de 7,83 mètres

Épidémie de peste noire.
Famines et épidémies en Ile-de-France, en Berry, dans le Massif Central et le Nord-Est.

1652-1654

Étés particulièrement durs avec la canicule

Famines et épidémies en Ile-de-France, en Berry, dans le Massif Central et le Nord-Est.

1655

1655-1656 Hiver glacial.

 

1656

En France et en Allemagne il fut très rigoureux à partir du 25/11/1655. Chutes de neige abondantes. La Seine gela à Paris du 8 au 16/12/1655.

 

1657

Hiver glacial. Les rigueurs de cet hiver se firent sentir dans toute l’Europe.

 

1658

A Paris, le mois de janvier et le début de février 1658 furent extrêmement froids et la Seine fut gelée du 1er au 21 février
Le 27/02/1658 Paris connu la crue la plus importante, la Seine déborda de 8,81 mètres
Du 2 au 04/03/1658 il y a une inondation à Amiens. Le 05/03/1658 à Abbeville, la rivière de la Somme a débordée

 

1659

Hiver glacial. Il y eut deux séries de très fortes gelées : de décembre 1959 à la mi-janvier 1660

 

1660

"Cette froidure surpassa celle du grand hiver 1607-1608. Le Rhône fut gelé et la Seine resta gelée pendant plusieurs mois"

Famine qui s’étend à tout le Bassin Parisien et à la région Aquitaine.

1661

Hiver long avec gelées presque continues à Paris du 5/12/1662 au 8/03/1663. En décembre 1662 la Seine était entièrement prise

Famine qui s’étend à tout le Bassin Parisien et à la région Aquitaine.

1662

Été particulièrement dur avec la canicule

Famine qui s’étend à tout le Bassin Parisien et à la région Aquitaine.

1663

Hiver glacial.

Famine dans le Gâtinais qui supprime 20% de la population.

1664-1665

 

Grande peste de Londres.

1666

Été particulièrement dur avec la canicule

Interdiction aux navires venant d’Espagne d’aborder les ports de la Bretagne. 1666 avec les villes d’Ostende, Nieuport et Bruges.

1667

Hiver froid en Belgique

 

1668

 

 

1669

Été particulièrement dur avec la canicule

 

1670

Froid excessif en janvier et février

Épidémie de peste.

1671

 

 

1672

 1672-1673 : hiver froid en Belgique

 

1673-1675

 

 

1676

Été particulièrement dur avec la canicule

 

1677

Hiver glacial
A Paris, la Seine resta gelée du 9 décembre 1677 au 13 janvier 1678

 

1678

 

 

1679

 

Peste noire à Vienne et Prague.

1680

 

Interdiction aux navires venant d’Espagne d’aborder les ports de la Bretagne. 1666 avec les villes d’Ostende, Nieuport et Bruges.

1681

Été caniculaire
Pluvieux dans le nord de la France

 

1682

 

 

1683

Janvier : Inondations dans le nord de la France. Abondances de neiges sur le Sud-Est

 

1684

Froids rigoureux surtout au mois de janvier 1684
Le long des côtes de l’Angleterre, de Hollande et de France, la mer fut gelée sur une étendue de plusieurs milles
15 et 16/01/1684 : on a enregistré un minimum de -14,90°C à Paris
03/02/1684 : Paris a grelotté avec -16,30°C à l’aube et même -10,90°°C au plus chaud de la journée !
04/02/1684 : le thermomètre a dégringolé à -16,80°C à Paris

 

1685

En janvier neiges abondantes sur l’est de la France
Été rude

 

1686

En janvier inondations dans l’ouest de la France. En juillet canicule sur le nord de la France

 

1687

En mai, vignes gelées entre Seine et Loire et gelée dans l’ouest de la France

 

1688

 

 

1689

En octobre, inondations entre Seine et Loire
13/01/1689 : le thermomètre a plongé à -14,90°C à Paris !

 

1690

 

 

1691

En mai, vignes gelées entre Seine et Loire, dans le centre et dans l’est de la France
Été rude

 

1692

En janvier/février, abondance de neige dans le centre et le nord de la France
En mai, les vignes geles entre Seine et Loire et dans le centre de la France
De juillet à septembre, pluies abondantes dans l’est et le nord de la France
Octobre/novembre, glacial dans le centre et l’ouest de la France
Abondances de neiges dans l’Est et le Nord, pluies diluviennes dans le Centre

 

1693

De juin à septembre, été très pluvieux
En décembre, inondations dans le centre de la France

Famine : 1,4 millions de morts dûs à l’été pluvieux de 1693 et l’hiver glacial de 1694

1694

Hiver très long, d’octobre 1694 à mars 1695, avec de fortes gelées (minimum à Paris -15°C). Neiges abondantes dans l’Est et le Sud-Est

Famine : 1,4 millions de morts dûs à l’été pluvieux de 1693 et l’hiver glacial de 1694

1695

En janvier, la neige est abondante dans le nord de la France
En mars, inondations dans le centre de la France

 

1696

16/01/1696 : un air printanier sur la capitale avec 17,90°C maximum à Paris, record de chaleur absolu pour un mois de janvier jusqu’à nos jours.

 

1697

Cette hiver fut si froid que la Garonne fut chargée de glace
Mai, les vignes geles dans le nord de la France
En juillet, inondations dans le nord de la France

 

1698

Le mois de janvier et février est glacial
La neige est abondante dans le centre de la France
En février, inondations entre Seine et Loire et dans l’ouest de la France
En mai, les vignes geles entre Seine et Loire
Été rude dans l’ouest, le centre et le nord de la France
En septembre, les pluies sont abondantes dans l’ouest de la France (inondations dans le Sud-Ouest)

 

1699-1700

 

 

Source : http://angeneasn.free.fr/epidemies.htm


Agenda

 

2018

 

 

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930