Épidémies et famines en France du XIX ème siècle

vendredi 15 mars 2013
par  Michel LEFORT

1800-1801

1801 : Octobre à décembre - Inondations en Ile-de-France.

 

1801-1802

En janvier 1802 la Seine déborda de 7,45 mètre.
16/01/1802 : Paris a enregistré un minimum de -15,50°C.

 

1802-1803

L’été de 1803 il y a eu une chaleur excessive dans toute la France, à Paris, on note 36,80°C le 31/07/1803. La Normandie ne reçut pas une goutte d’eau pendant 95 jours consécutifs.
Été caniculaire dans la Vienne.

 

1803-1804

Été caniculaire.

 

1804-1805

En 1805 dans le Midi, l’année a été très sèche surtout en été
Un été caniculaire dans la Vienne.

 

1805-1806

En Janvier 1806, il y a eu une tempête violente en France

 

1806-1807

En mars 1807, la Seine déborda de 6,70 mètre
En 1807, il y a une une grande sécheresse printanière à Carcassone

 

1807-1808

15/07/1808 : il a fait terriblement chaud à Paris avec 36,20°C

 

1808-1809

Cette hiver a été exceptionnellement doux à Paris surtout le mois de février qui se classe au 4ème rang depuis 1757

 

1809-1810

Le mois de janvier fut très sec, pas une goute de pluie et froid à Paris -1,50°C

 

1810-1811

Été caniculaire.
Dans la région parisienne, l’été, et tout particulièrement le mois de septembre, est chaud et sec

 

1811-1812

 

 

1812-1813

Cet hiver fut hâtif, très rude et fort long

 

1813-1814

L’hiver 1813-1814 dit hiver des cosaques

 

1814-1815

 

 

1815-1816

l’année 1816 a été catastrophique dans une grande partie de la France et de l’Europe : un hiver long et pluvieux suivi d’un printemps froid auquel succède un été qui ne mérite pas son nom car il a ete froid et pluvieux

 

1816-1817

hiver doux en France
une longue sécheresse hivernale et printanière handicape fortement les récoltes

 

 

1817-1818

Été caniculaire
La sécheresse et la chaleur dans la moitié nord de la France commencent vers le milieu de mai et continuent durant tout l’été

 

1818-1819

Été caniculaire
Hiver glacial.

 

1819-1820

Périodes de froids intenses au début de décembre 1819
11/01/1820 : la température est descendue à -14,03°C à Paris. La Seine fut entièrement prise du 12 au 19/01/1820

 

1820-1821

1821 : Été caniculaire
Dans le sud de la France il y a eu une sécheresse qui commenca à la fin de l’automne 1821 et dura une grande partie du printemps de 1822. Par suite de la sécheresse, qui est d’ailleurs générale dans toute l’Europe occidentale

 

1821-1822

Hiver rigoureux

 

1822-1823

La Seine fut prise 2 fois, du 30/12/1822 au 08/01/1823 et du 15 au 29/01/1823

 

1823-1824

 

 

1824-1825

1825 : Été caniculaire

 

1825-1826

1826 : Été caniculaire
Par suite de la chaleur et de la sécheresse de l’été, et notamment de juillet, la Seine est plus basse à Paris de 10 centimètres qu’en 1719

 

1826-1827

1827 : le mois d’Octobre 1827 fut très pluvieux au sud de la France

 

1827-1828

 

 

1828-1829

Hiver glacial

 

1829-1830

L’hiver 1829-1830 a été l’un des plus froids de ce siècle.
Il débuta dès la mi-novembre dans toute l’Europe et se prolongea jusqu’à la fin de février, marqué, même en Languedoc et Provence, par d’abondantes chutes de neige

 

1830-1831

En général cet hiver a été plus pluvieux que froid
A Narbonne, il a gelé presque sans interruption du 26/12/1829 au 17/01/1830.
17/01/1830 : -17,20°C à Paris, -15°C à Toulouse, -19,80°C à Dieppe, -23,40°C à Strasbourg, -26,30°C à Nancy et -28,10°C à Mulhouse

 L’épidémie de grippe s’étendit en France d’est en ouest au printemps 1831

1831-1832

 

 En automne/hiver 1832 : Epidémie de grippe
Mars et avril - Épidémie de choléra à Paris

1832-1833

Un hiver doux et pluvieux, de novembre 1832 à avril 1833 on note des pluies presque continuelles

Epidémie de grippe au printemps 1833.
Épidémie de choléra

1833-1834

1833 : Ce printemps a été trés sec
26 et 27/08/1834 : La crue du Furan et de la Loire ont détruis trois ponts de chemin de fer, interrompant le service pendant plusieurs jours

1834-1837 : Épidémie de choléra.

1834-1835

L’hiver a été assez doux en Europe
1835 : Été caniculaire

1835-1836

Hiver très froid
1836 : Innondation presque générale vers la mi-mai dans une grande partie de la France

1836-1837

Hiver glacial

1837-1838

Hiver tres doux jusqu’au 8 janvier et qui devient rigoureux en France mais seulement à partir de la mi-janvier

 

1838-1839

 

 

1839-1840

1840 : Hiver glacial

 

1840-1841

Dans la Somme, il y a une inondation catastrophique en 1841
1841 : Été caniculaire

 

1841-1842

Le 18/08/1842 : on observe à Paris une température de 37,20°C ; le total des pluies de cette année (402 mm) est un des plus faibles connus ; aussi le niveau de la Seine est-il plus bas de 18 centimètres qu’en 1719.
Dans le Loiret, où aucune pluie appréciable ne tombe de la fin de mars au 15 septembre, les paysans déclarent n’avoir pas vu une semblable sécheresse depuis 1793.

 

1842-1843

Du 29/10/1843 jusqu’au 2/10/1843 la pluie n’a cessé de tomber sur Nîmes avec une continuité et une violence inouïes

 

1843-1844

 

 

1844-1845

Hiver glacial

 

1845-1846

1846 Été caniculaire

 

1846-1847

17/10/1846 : Inondation de la Loire, se qui a causé beaucoup de morts, notamment à Feurs. De nombreuses maisons ont été détruites à Roanne et Balbigny. A Saint Just, le pont suspendu est emporté par les eaux, à Saint Rambert, tous les bateaux en construction sont détruits.

 

1847-1848

1847 : hiver très rigoureux

 

Source : http://angeneasn.free.fr/epidemies.htm


Agenda

 

2018

 

 

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930